auteurs

Lucas Varela

lucas-varela, biographie

Lucas Varela est né à Buenos Aires en 1971. Après des études de graphisme à l’université de Buenos Aires, il fonde avec l’écrivain Roberto Barreiro le fanzine Kapop, dont six numéros paraissent entre 1998 et 2001. Il y dessine la plupart des récits, s'essayant avec bonheur à de nombreux styles graphiques. Parallèlement, il travaille entre 1996 et 2002 comme dessinateur et graphiste pour le quotidien Clarín. Ce travail sera récompensé par la Society of News Design. Il se consacre pleinement à la bande dessinée et l’illustration depuis 2002.

Dans le domaine de la bande dessinée, il publie en Argentine le recueil d’histoires courtes Estupefacto en 2007. Paolo Pinocchio, version cynique du personnage de Collodi y fait son apparition. Un second recueil, Matabicho paraît en 2009. Avec l’auteur Carlos Trillo, récemment disparu, il réalise La Corne écarlate et L’Héritage du Colonel, tous deux publiés en France, ainsi que Sasha Despierta (prépublié dans la revue argentine Fierro) et la série la jeunesse Ele.

Paolo Pinocchio, son premier album en tant qu’auteur complet, est publié en Espagne en 2011. Il entame la même année avec le scénariste Diego Agrimbau une série de récits courts associant la représentation de troubles neurologiques avec un jeu sur les mécanismes de la bande dessinée. Fruit de cette collaboration, Diagnostics paraît en 2013.

Parallèlement, il travaille comme illustrateur pour la presse et expose son travail en galeries. Il est actuellement en résidence à la maison des auteurs d’Angoulême.

lucas-varela, biographie